Test du RFXCOM Rfxtrx433e

Même si le but final est bien d’utiliser ce module sur le raspberry pi 2, j’ai voulu le tester tout seul.

Des blogs existent déjà autour du module RFXCOM Rfxtrx433e et nous explique la marche à suivre pour:

  • la mise à jour du micrologiciel du module (Blogmotion)
  • l’appairage des volets Somfy sous windows avec RFXmngr (Domadoo)

Sinon on peut aussi consulter le manuel d’utilisateur qui nous livre aussi tous les équipements compatible (Rfxcom)

Aujourd’hui, pour venir compléter ces blogs, et aussi parce que Rfxmngr n’est disponible que sur windows, je veux vous montrer qu’il est au moins possible d’appairer des volets somfy mais sous Mac OS X cette fois-ci avec Indigo 6 (Indigodomo). Une version d’essai de 30 jours permet de s’amuser suffisamment pour se familiariser avec le module.

Installation Indigo 6 sur Mac OS X

Rendez-vous donc sur Indigodomo et remplissez le formulaire afin d’obtenir votre essai de 30 jours. Vous recevrez un mail de confirmation dans lequel vous pourrez télécharger Indigo + le serial à saisir lors de l’installation.

Une fois installé, il vous faudra installer le plugin RFXCOM, en vous rendant sur cette page (plugin rfxcom), puis un driver pour simuler que vous avez branché le Rfxrtx433e sur un port COM alors qu’en réalité il est branché sur un port USB  en vous rendant ici (VCP drivers), et choisissez la version qui correspond à Mac OS X, deux versions existent mais pour Mac OS X Mavericks et supérieur, voici le lien direct (Lien direct Mac OS X >=10.9 v2.3).

Il ne vous reste plus qu’à brancher votre module sur votre mac et dans la fenêtre de log situé à droite vous devriez le voir apparaitre.

indigo status rfxcom

Nous voilà fin prêt à utiliser Indigo 6. Vous devriez avoir cet écran devant vous:

Indigo Accueil

Passons maintenant au vif du sujet! Voici les étapes à suivre pour appairer un volet:

  1. Ajouter un device (le volet)
  2. Ajouter des triggers (commandes program, up, down, stop)
  3. Appairage du volet et test

Ajouter un device

Cliquez, si ce n’est pas déjà fait, sur « DEVICES » à gauche, puis sur le bouton « New… ». Un message peut apparaitre et vous dire que vous avez atteint le nombre maximum de devices, supprimez-en quelques uns, ce ne sont que des exemples. Sélectionnez le type de device, dans notre cas ce sera « RFXCOM », puis sélectionnez « Somfy » comme model. Une popup apparait et on vous demande de remplir un Housecode et un Unitcode. Le Housecode sert d’identifiant pour votre volet, au format FFFFFF. Par convention les deux premiers chiffres, s’ils sont mis à « 00 », désignera tous les volets. Pour l’exemple, saisissez « 030405 » pour le Housecode et laissez « 1 » pour le  Unitcode. Cliquez sur « Save » et une fois la popup fermée, nommez votre device, par exemple « Somfy Salon ». Enfin vous pouvez quitter la fenêtre, vous verrez alors dans la liste des devices, votre device nouvellement créé.

Voyez votre nouveau device comme une coque vide, n’attendant plus qu’un volet ne s’appaire avec lui.

Ajouter des triggers

Cliquez sur « TRIGGERS » à gauche, puis sur le bouton « New… ». Nommez votre trigger « Somfy Salon PRG » et dans l’onglet « Actions », choisissez comme type « Program Somfy » dans le menu « RFX Actions ». Ensuite choisissez comme device, celui que nous venons de créer, « Somfy Salon ». Faites « OK » et voilà. Répétez l’opération pour les actions « Up Somfy », « Down Somfy » et « Stop Somfy ».

Une fois les triggers configurés, passons maintenant à l’appairage de notre volet.

Appairage du volet et test

Pour appairer son volet, prenez la télécommande principale de votre volet et appuyez sur le bouton program qui se situe à l’arrière de la télécommande pendant 3 secondes, le temps que le volet réagisse brièvement.

Cliquez maintenant sur la ligne du trigger « Somfy Salon PRG » et sur « Execute Actions Now », pour associer le volet au device « Somfy Salon » que nous avons créé. Le volet devrait encore une fois réagir brièvement pour confirmer l’appairage.

Voilà, vous pouvez cliquez sur les autres triggers « Down », « Stop » et « Up » pour vérifier que votre volet réagisse aux 3 commandes. Sachez que désormais le module RFXCOM gardera en mémoire l’appairage et donc que vous pourrez réutiliser le Housecode « 030405 » dans un autre logiciel tel que Domoticz ou Jeedom, par exemple.

Simple et très intuitif!

J’espère que ce petit aparte vous aura intéressé autant que moi 🙂

Publicités

Une réflexion au sujet de « Test du RFXCOM Rfxtrx433e »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s